jeudi, 23 mars 2017

Les toutes, toutes premières fois

Comment tout (ou presque) a commencé !

Le tout premier million d’humains

(votes : 4)
Loading ... Loading ...
Posté par fabrice
 

- 40 000 ans

La-démographie-Pano

Le million, le million !

Il y a 40 000 ans, le cap du million d’humains vient d’être franchi. la partie était loin d’être gagnée et le risque d’une extinction naturelle de l’espèce humaine était réel. Voyons comment quelques milliers d’individus seulement vont donner naissance à plusieurs milliards aujourd’hui !

Enfin, on peut respirer. L’espèce humaine vient de franchir pour la première fois le seuil du million d’habitants. C’était, il y a 40 000 ans.

10 000 reproducteurs…et moi, et moi, et moi !

La partie n’était pas gagnée. A ses débuts, l’espèce humaine ne se comptait que par dizaines de milliers d’individus ; tout au plus quelques centaines de milliers, vraisemblablement moins.

Certains estiment à 30 000 le nombre de représentants de notre famille lors de la période la plus critique, dont 10 000 reproducteurs. Moins de 10 000, cette population n’aurait pas été viable et leurs descendants n’auraient pas fait parler d’eux. Dommage, leurs descendants, c’est nous.

migration-homo-sapiens

A partir de -40 000 ans, le progrès technique va devenir un facteur de croissance démographique, notamment en Europe.

Ce phénomène va être amplifié par la glaciation qui, en abaissant le niveau des mers, favorise les mouvements migratoires et donc le peuplement de nouvelles contrées, comme les Canaries, l’Egypte et même l’Arabie.

Bref, en quelques milliers d’années, entre –10 000 et – 8000 ans, la population va probablement décuplée, en atteignant, par exemple au Proche-Orient, 5 millions d’habitants et en Europe, près de 400 000 habitants.

A cela s’ajoutent bien sûr les autres populations (Chine, Inde, Mexique…).

250 millions de Terriens, au début de notre ère

Du coup, à l’époque de Jésus-Christ on dénombre 250 millions d’hommes ; 250 millions d’âmes à sauver, si l’on se place du point de vue du Fils de Dieu !

Cet effectif restera quasiment stable (avec une légère baisse vers 500 ans) jusqu’au premier millénaire. Puis au début des années 1800, le nombre d’âmes aura quadruplé : le premier milliard d’êtres humains vivant simultanément sur la Terre est atteint. C’est à cette époque que Malthus publie (en 1798) son essai prédisant une pénurie probable de ressources pour faire face à cet afflux de population.

demographie

Répartition de la population en 2050

On connaît la suite : 2 milliards d’êtres humains en 1925, 3 milliards en 1959, 4 milliards en 1975 et vraisemblablement 9 milliards en 2050. On est toutefois loin des prévisions des années 60 annonçant une population mondiale pouvant atteindre les 50 milliards d’habitants.

Il a fallu 10 000 générations pour atteindre les 2 milliards d’habitants, une seule suffit désormais pour ajouter 2 milliards supplémentaires.

En répartissant de manière uniforme l’ensemble de la population sur la Terre, la distance moyenne entre deux « voisins » est ainsi passée de 52 mètres en l’an 500 à 23 mètres en 1950.

Plus que jamais les rapports de voisinage sont à préserver !

Publié le 23 août 2015


Haut et bas de la croissance démographique

L’augmentation rapide de la population mondiale débute vraiment en 1800, à partir du moment où les conditions de vie commencent à s’amlériorer dans les pays « riches » ou en phase d’industrialisation.

CALVI_n159

Une seconde phase apparait à partir des années 50, cette fois dans les pays en voie de développement.

Depuis, on observe une diminution du rythme de la croissance démographique. Cependant, ce phénomène ne suffit pas enrayer l’accroissement démographique global.

En effet, le nombre de Terriens augmente encore très rapidement car la population est grande, de sorte que même si le taux de natalité est bas, le nombre de naissances annuelles reste élevé.

De plus, la pyramide des âges dans les pays du Sud est caractérisée par une large fraction de jeunes hommes et de jeunes femmes qui auront bientôt des enfants, contribuant ainsi à une forte augmentation de la population à l’avenir.

.

 


A voir pour mieux comprendre :

A lire pour aller plus loin :

  • Origine et évolution des populations humaines, de Bernard Vandermeersch, Olivier Dutour et Jean-Jacques Hublin. Cet ouvrage présente l’évolution de l’humanité depuis les premiers primates hominoïdes de l’Oligocène jusqu’aux temps historiques.
  • La population du monde : 6,5 milliards, et demain ? de Catherine Rollet. En moins de deux siècles, la population mondiale est passée de 1 à 6,5 milliards. S’agit-il d’un phénomène transitoire ou doit-on craindre une explosion démographique ? Et si tel était le cas, quelles en seraient les conséquences sur l’équilibre mondial ?



Sur le même thème :

1 commentaire

  1. François Corsiglia Pelatan a écrit,

    Qu’est ce c’est que cette bande de « charlots » sur la plage ? maigrichons, peu musclés, blancs comme de l’aspirine, si ça c’est des homo sapiens qui ont marché pendant des centaines de kilomètres et qui ont franchi les espaces glaciaires, alors Michael Jackson peut être un poilu de Verdun !!

    Posté le 23 août, 2015 à 21 h 35 min

Ajouter un commentaire