vendredi, 20 octobre 2017

Les toutes, toutes premières fois

Comment tout (ou presque) a commencé !

Les tout premiers vêtements

(votes : 8)
Loading ... Loading ...
Posté par fabrice
 

- 170 000 ans

Poux dans la tête et puce à l’oreille !

 

A force de tirer les vers du nez aux moindres fossiles et de chercher les poux là jusque dans l’ADN, eh bien, on finit par avoir la puce à l’oreille…quant à l’apparition des vêtements.

C’est effectivement en déterminant la date de scission entre les poux de la tête (pediculus humanus capitis) et ceux du corps (pediculus humanus corporis), que les scientifiques sont parvenus, indirectement, à évaluer la date d’apparition des tout premiers vêtements.

Cette scission entre les deux types de parasites se serait produite, il y a environ 190 000 ans. Elle est la marque d’une différentiation écologique liée à l’usage fréquent des premiers vêtements. Ceux-ci seraient donc apparus entre 190 000 et 170 000 ans. C’est-à-dire, dès le début de l’apparition de l’Homo sapiens dont la naissance est fixée entre 160 000 et 200 000 ans.

Car les poux de tête n’auraient, selon les spécialistes, aucune prédisposition à se nicher dans les vêtements, et en seraient mêmes incapables; tandis que ceux du corps prendraient un malin plaisir à se lover dans les plis des vêtements.

Cette mutation entre les deux espèces de poux se serait opérée en quelques générations seulement. Elle témoigne ainsi d’un changement de mode de vie clé chez nos ancêtres, troquant leur « tenue vestimentaire native» basée jusqu’ alors exclusivement sur les poils pour les tout premiers habits de l’histoire.

L’Homo sapiens partagera probablement avec son concurrent, l’homme de Néandertal, ce nouvel équipement.

Ainsi dotés d’une nouvelle parure, nos ancêtres vont pouvoir quitter le sol africain, leur berceau, pour migrer vers des contrées au climat moins clément. Si l’habit ne fait pas le moine, il fera, en revanche, le bonheur du voyageur.



 
Une avancée de près de 100 000 ans

En 2003, une première analyse, reposant sur l’ADN mitochondrial, réalisée par des chercheurs allemands du Max Planck Institut for Evolutionary Anthropology de Leipzig (Allemagne) avait démontrait, grâce à une investigation génétique sur des variétés de poux, que l’invention des vêtements était une innovation africaine datant de 70 000 ans environ ; donc relativement récente. Les nouvelles révélations abordées ici, basées cette fois sur des prélèvements d’ADN nucléaire, avancent cette date de 100 000 ans.


A visionner pour mieux comprendre : l’homme de Néandertal, qui était-il ?
 
 

 




Sur le même thème :

Ajouter un commentaire