jeudi, 27 avril 2017

Les toutes, toutes premières fois

Comment tout (ou presque) a commencé !

Le tout premier clair de Lune

(votes : 3)
Loading ... Loading ...
Posté par fabrice
 

- 4 milliards 453 millions d’années

creation-lune

Un éclair de Lune

La Lune a été enfantée dans les entrailles de la Terre suite à un impact d’une petite sœur jumelle de la Terre survenu quelques millions d’années seulement après la « naissance » de notre chère planète bleue. Raison pour laquelle les roches de la Lune et la Terre présentent de très nombreuses similitudes. Une naissance dans la souffrance qui profitera aux deux protagonistes.

Alors que la Terre commence à peine à sortir des limbes du système solaire, lui-même naissant, notre planète va subir son premier véritable assaut. Il sera d’une violence inouïe, le pire vraisemblablement de son histoire.

Le système solaire affiche moins de 200 millions d’années au compteur. Quant à la jeune Terre, (moins de 50 millions d’années d’existence), elle est en voie d’achever sa  croissance, en atteignant 90% de sa taille actuelle.

C’est ce moment que choisit  Théia, une mini-planète, jumelle de la Terre de la taille de la planète Mars, pour  percuter la Terre.

Selon les récentes études (1), Théia serait effectivement la sœur jumelle de la Terre, en moins volumineux, ce qui explique leur composition quasi-identique. Cette composition variera légèrement ensuite comme le souligne Richard Walker ce qui « correspond parfaitement à la quantité différente de matériaux récupérés par la Terre et la Lune après l’impact ».

Une collision fusionnelle

collision-lune-terre

Le bolide s’enfonce dans le globe à la vitesse de 11.8km/heure. Aussitôt, la surface en cours de formation de notre planète se craquelle et fait place à un océan de lave, de plusieurs centaines de kilomètres de profondeur. La température monte à plus de 2 000°C à la surface et 5000°C dans ses entrailles.

Le cœur ferreux du bolide fusionne littéralement avec la Terre tout en arrachant une partie importante du manteau de silicate terrestre qui va se mettre en orbite autour de la Terre.

Fait extraordinaire, en 24 heures, à partir de ce « rejeton » on assistera à la naissance de la Lune.  Bien entendu, il faudra attendre encore quelques dizaines de millions d’années pour que notre satellite parvienne à sa physionomie actuelle (une masse 83 fois inférieure à celle de la Terre).

phase-de-la-lune

De la Terre à la Lune

De son coté, la Terre retrouvera ses esprits et son apparence au bout de quelques millions d’années seulement. Mais les agressions de météorites continueront sur Terre comme sur la Lune, durant une période que les scientifiques nomment le Grand bombardement tardif  et qui s’échelonnera entre 4,1 milliards d’années et 3 milliards 850 millions d’années.

Au cours de cette période,  on dénombrera près d’une demi-douzaine d’impacts violents, provoquant l’évaporation des océans naissants sur Terre.

Ce scénario, parmi 2 ou 3 autres, est celui qui actuellement semble le plus probable. Parmi les preuves, outre la similitude de la composition des roches entre les deux astres,  la Terre est aussi la seule planète interne du système solaire à posséder un satellite de si grande taille, ce qui plaide en la faveur de  la nature très aléatoire d’un impact.

Tout a commencé dans un éclair de feu et tout finira au clair de Lune.

 

Publié le 26 novembre 2016

La suite de l’histoire

lune_arc

Il y a 4,3 milliards d’années, après une période de refroidissement, la Lune est percutée par un bolide qui a creusé la dépression South Pole Aïtken.

-Entre 4 ,1 à -3,8 milliards d’années, la Lune subit le Grand Bombardement tardif, une pluie de gros astéroïdes. Ces impacts forment les grands bassins de la face visible.

De -3,8 à -1 milliard d’années, ces bassins se remplissent de lave remontant l’intérieur de la Lune. Ces bassins vont devenir les fameuses mers lunaires.

Il y a moins d’un milliard d’années, d’autres impacts creusent les cratères visibles aujourd’hui à la surface de la Lune. Les cratère Copernic, Tycho et Aristarque sont les plus récents.


 Les dates clés de la Lune (1)

  • 640 av. J.-C. : Thalès reconnaît dans les phases lunaires une conséquence de la réflexion de la lumière solaire.
  • 1609 : Galilée observe pour la première fois la Lune à l’aide d’une lunette
  • 1830-37 : Publication d’une Carte de la Lune par Beer et Maedler.
  • 1833 : Poisson propose un procédé pour calculer les inégalités de la Lune, modèle incomplet pour une théorie de notre satellite, mais qui a pu être appliqué pour les planètes.
  • 1787 : Herschel croit observer une éruption volcanique sur notre satellite (cratère Aristarque).
  • 1840 : Premières photographies de la Lune.
  • 1894 -1910 : Loewy et Puiseux publie le premier Atlas photographique de la Lune.
  • 1959 : Pour la première fois, on découvre la face cachée de la Lune gâce au cliché de la face opposée de la Lune par la sonde Luna 3.
  • 1969 : 21 juillet : le premier humain foule le sol lunaire dans le cadre du programme Apollo 11.

 1 – Equipe israélienne du Dr Hagai Perets du Technion d’Haifa et équipe américaine conduite par Richard Walker - Juin 2015

2 – En savoir plus sur http://www.cosmovisions.com/LuneChrono.htm#Hs47gE9FGFp1dYlE.99


 


A voir et à lire pour aller plus loin :

  • Ces bolides qui menacent notre monde ? Impacts météoritiques et cailloux ravageurs, de Christian Koeberl. Des centaines d’astéroïdes, comètes, météorites et autres planétoïdes voyagent dans le cosmos. Que sont ces objets ? D’où viennent-ils ? De quoi sont-ils constitués ? Que nous apprennent les impacts qu’ils laissent sur le sol des planètes ? L’auteur nous emmène à la découverte de ces phénomènes fascinants.
  • Les Météorites et leurs impacts, de Alain Carion. LE spécialiste français des météorites nous présente dans un langage clair et accessible les météorites, leur origine, leur composition, leur classification… LA référence et LE livre à posséder pour découvrir le monde fascinant de ces pierres tombées du ciel.



Sur le même thème :

Ajouter un commentaire